Google+ Followers

lundi 22 mai 2017

Monsieur Mathias Fekl, a été ministre de l'intérieur


Monsieur Mathias Fekl a été installé en qualité de Ministre de l'intérieur le 27 mars 2017...
 Il est parti depuis une semaine, avec le changement de gouvernement ... 
Il ne m'a pas répondu mais il continuera de parler de valeurs de la République, de fraternité et de je ne sais quoi encore ...de beaux discours , quoi ? Il était la hiérarchie de la gendarmerie et savoir que celle-ci viole la loi ne semblait pas lui avoir posé le moindre problème de conscience...
Alors Monsieur Fekl ! Vous n' avez pas entendu parler d'un certain Emile Zola...
lui avait le sens de l'engagement républicain.


M. Rabah Bouguerra
21 avenue Julien Bailly
46100 Figeac

Tél. 0565347192 ou 0679652322

Figeac,  le 11 avril 2017.


Monsieur Mathias Fekl
Ministre de l’intérieur
 Place Beauvau
75008 Paris.


Objet : je sollicite votre intervention.

Références :
Ma lettre du 24 juin 2016. (Lrar)
                        Ma lettre du 10 août 2016.
                        Ma lettre du 10 septembre 2016
Ma lettre du 27 octobre 2017.
Ma lettre du 27 février 2017.




Monsieur Le Ministre,
Vos prédécesseurs n’ont pas jugé nécessaire de me répondre malgré la gravité des accusations des accusations que je porte contre les institutions de la République.

-         Un magistrat a pris à mon égard une décision discriminatoire à caractère. Naturellement les preuves sont là.

Monsieur le Ministre, je n’ai commis ni crime, ni délit mais cette horrible décision a permis ma spoliation !

-         Ceux qui m’ont spolié ont détourné 200 000 €. Il ne se passe rien malgré la plainte et les enquêtes !

-         Pire encore, la Gendarmerie a exercé sur ma personne des pressions pour que je considère cette plainte comme ayant donné lieu à un classement sans suite alors qu’il n’en est rien



Monsieur le Ministre, je vous prie de découvrir l’état de ce dossier qui vous éclairera sur les maux qui secouent la République.

Seule la mort peut me conduire à renoncer à mes droits.

Je demeure à votre entière disposition.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de mon parfond respect.



Rabah Bouguerra